Originaire de Chicoutimi (Québec, Canada), Marie-Claude Drolet vit et travaille dans la ville de Québec depuis plus de 10 ans. Elle est diplômée du Cégep de Chicoutimi en Arts Plastiques, de l’Université du Québec à Chicoutimi en Arts Visuels et de la Maison des métiers d’art de Québec où elle s’est spécialisée en sculpture.

Individuellement et collectivement, elle a présenté son travail dans le cadre de différents événements à travers la province du Québec ainsi qu’à l’étranger ; France, Suisse et Italie.


Dans les dernières années, elle a participé pour une deuxième édition consécutive à la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, à réaliser des résidences artistiques à Lunenburg en Nouvelle-Écosse ainsi qu’à Trois-Rivières à l’atelier Presse Papier. Elle a présenté son plus récent travail en Abitibi au Centre d'exposition de Val-d'Or, un projet pour lequel elle a obtenu une bourse Première Ovation (Manif d’art, Ville de Québec) en création et production.

En plus de sa pratique artistique, elle collabore avec l’Aérospatial, un magazine radio dédié aux arts visuels à Québec, en tant que chroniqueuse et enseigne la sculpture à la Maison des métiers d’art de Québec.

Son approche artistique est multidisciplinaire. Elle combine principalement la sculpture, le dessin et la céramique. Elle explore l’animation traditionnelle ainsi que certaines techniques photographiques telles le cyanotype. Dans le cadre de ses nouveaux projets, les techniques de l’estampe prennent une place importante dans leurs développements. La recherche, la manipulation, la transformation, l’exploration de matières, la diversité des procédés utilisés sont des parties intégrantes de sa démarche. C’est par cette voie qu’elle se développe, se génère et prend son sens.  

Celle-ci s'articule autour de différents axes de réflexion qui sont liés à la recherche du bonheur en tant qu'individu, à l’existence.  À travers ses projets, elle aborde des pistes de recherche qui touchent aux gestes posés quotidiennement, les traces laissées par des objets ou un mouvement ainsi qu’à la fragilité, sous différentes formes.  

Si certains de ses travaux, notamment en dessin, sont caractérisés par une utilisation spécifique du trait et de la couleur, l’ensemble présentent un jeu de cartographies trafiquées et changeantes, il déploie réseaux et parcours, se structure et se déstructure. De par les procédés d’exécution sous-jacents, il émane de ces résultats un fort rapport au temps, à l’accumulation. Ces derniers amènent l’autre à se questionner sur la présence et la non présence. Drolet s’applique à créer des effets vibratoires singuliers qui sont familiers aux jeux optiques pour en obtenir un résultat qui se situe dans une zone sensible entre l’image brouillée et l’éblouissement. 

.................................................................................................................................................................................................................................................

CURRICULUM VITAE

.................................................................................................................................................................................................................................................

DOSSIER DE PRESSE

LA FRANCE, Gentiane. « Capsule sonore - Marie-Claude Drolet - Regart » Centre Regart, Lévis, 2020.

LA FRANCE, Gentiane. « Balado - 10 juin » L'Aérospatial, magazine radio dédié aux arts visuels, CKRL 89,1, Québec, 2020.

MALARET, Aude. « Cartographies imaginaires en vitrine » Le journal de Lévis, Lévis, 2020.

BELLE, Vanessa. « Mois de la poésie : Programmation entièrement numérique en cette période de coronavirus », Le soleil, le quotidien de Québec, Québec, 2020.

GRAVEL, Anne-Marie. « S’étourdir au CNE, Le grand retour de Marie-Claude Drolet ». Le Quoditien - Saguenay, Saguenay, 2017, page 46.

SAINTOURENS, Thomas. « Le chêne de la mairie de Cognac est métamorphosé - Du chêne à la statue ». Sud-Ouest - France, Cognac, 2009.

PUBLICATIONS

ADAM, Carmelle. (DÉ)CONSTRUCTION, Opuscule d’exposition, Centre d’exposition de Val-d'Or, Val-d'Or, 2019, page 1. 

FECTEAU, Cynthia. Catalogue Première Ovation - Arts visuels, arts médiatiques et métiers d'art, Cohorte 2016-2017, Coédition de la Ville de Québec et Manif d'art, Québec, 2018, page 17.  

© Marie-Claude Drolet - Tous droits réservés - 2015